Logo et bannière du site A.R.M.R.E.L.

> Actualités

L' A.R.M.R.E.L.
et les Sentinelles de la Mémoire

Notre objectif principal est la collecte de témoignages et de documents relatifs
aux actions de Résistance dans le département et à leur contexte.

Ce site se propose de refléter une partie de nos activités.

Logo ARMREL animé

- ACTUALITE -

Couverture du livre 'Gnome-et-Rhône, 1939-1945, parcours de 67 salariés' Couverture du livre 'Le dernier camp de la mort, la tragédie du Cap Arcona (3 mai 1945)'

Un peu de lecture.
Deux ouvrages auxquels nous sommes associés :
Gnome-et-Rhône, 1939-1945, parcours de 67 salariés
et
Le dernier camp de la mort, la tragédie du Cap Arcona (3 mai 1945)

Lundi 16 avril 2018, à 10h30, au cimetière de Nogent-sur-Oise, un dernier hommage sera rendu à notre très chère Lucienne FABRE-SEBART, disparue mardi dernier dans sa 98e année.

Portrait de Lucienne FABRE-SEBART Portrait de Lucienne FABRE-SEBART

Lucienne est née en 1920, à Nogent-sur-Oise. Ouvrière à treize ans, elle connaît l’avènement du Front Populaire et les luttes syndicales de 1936. C’est dans la même foi en l’espérance qu’elle participe à l’aide aux combattants en Espagne républicaine.
La guerre venue, puis l’occupation, c’est presque naturellement que Lucienne rejoint la Résistance, entrant très tôt dans la lutte clandestine. De simple agent de liaison, et sous de multiples pseudonymes, elle devient une des responsables dans l’organisation de la lutte des femmes dans l’Oise, le Calvados, l’Eure-et-Loir et la Somme. Chez nous, elle croise la route de Simone BESSIERE, de Laurence et Marguerite POULMARCH.
En août 1944, elle est aux côtés de ROL-TANGUY à Paris.

L’après-guerre ne marque pas la fin de sa vie militante et c’est à la première Ecole centrale du Parti Communiste Français qu’elle rencontre Raymond FABRE, notamment interné à Eysses et dont le nom figurait sur une liste de prisonniers qui devaient être transférés à Voves.
De cette union naissent cinq enfants, une belle et grande famille.

Lucienne n’a eu de cesse de témoigner de cette histoire, jamais pour elle-même, toujours dans l’impérieux souci de ne pas oublier celles et ceux qui avaient été ses camarades de combat, de souffrance et d’espoir, DENEUX, LEVEILLE, BESSIERE, DUMONT, DESRUMAUX, RABATE, GENEST et tous ces anonymes dont elle évoquait un geste ou un sourire.
Sa mémoire était d’une richesse exceptionnelle, toujours en éveil, toujours présente, toujours simple et claire, à l’image de cette femme extraordinaire qu’elle n’a jamais cessé d’être.

Le 27 mai 2017, il y a presque un an, Lucienne FABRE-SEBART recevait la Légion d’Honneur. Elle avait choisi pour la cérémonie la date anniversaire de la première réunion du Conseil National de la Résistance, tout un symbole, et acceptait cette décoration pour rendre hommage à ses compagnons de lutte. Nous étions présents à cette émouvante cérémonie empreinte de partage et de générosité.

Celle que nous appelions affectueusement « Michèle » nous laisse un précieux héritage et des valeurs toujours actuelles qui ont accompagné chacun des choix de son existence, qui accompagnent aussi les nôtres.

Allons au devant de la vie…

Carte de Voeux 2018
Portrait de René PERROUAULT

L’hommage à René PERROUAULT, fusillé le 15 décembre 1941,
se déroulera à Dammarie (Eure-et-Loir)
le 16 décembre 2017 à 10h30
Salle de la Mairie.

Biographie de René PERROUAULT

Blason 'Sussex 1944'

Dimanche 26 novembre 2017 à 15h00,
Jacques BIGNON
animera une conférence sur le Plan SUSSEX
(Mission Charles, parachutage de Nicorbin)
Salle Feugereux - Place Maurice Maunoury
à Voves

> Actualités