Logo A.R.M.R.E.L.

Le site de l'ARMREL

> Commémorations > André THIBAULT


André THIBAULT (1919-2005)
« Lieutenant Serge MORIN »

Photographie d'André THIBAULT

Arrêté au printemps 1941 sur l’ordre de la Préfecture de Seine-et-Oise, André THIBAULT est interné à Aincourt en banlieue parisienne.
Le 5 mai 1942, il est transféré au camp de concentration de Voves.
Là, il intègre rapidement l’organisation clandestine qui s’est mise en place quatre mois plus tôt.
André enseigne notamment la géographie et la lutte gréco-romaine à l’Université du camp.
Responsable de la baraque des douches, il occupe de février à mai 1944 un poste essentiel au cours des travaux de creusement du tunnel de la « grande évasion » qui permet à 42 internés de s’échapper dans la nuit du 5 au 6 mai 1944.

La liberté retrouvée, André THIBAULT rejoint les rangs de la Résistance en Eure-et-Loir.
Devenu le « Lieutenant Serge Morin », il occupe le poste de Commissaire à la sécurité au sein de l’Etat-Major FTPF du département.
Son supérieur est Roland GAUDY, le « Capitaine Maxime ».

La guerre terminée, André fonde une famille et s’installe en Touraine où l’attend une brillante carrière dans l’élevage.
Grande figure du monde combattant en Indre-et-loire et à l’Amicale de Châteaubriant-Voves-Rouillé, André préside aux destinées du Comité du Souvenir du Camp de Voves depuis sa création en 1987 jusqu’en 2005.


Le 14 octobre 2006, à l’initiative du Comité du Souvenir du Camp de Voves et de son nouveau président, André MIGDAL, l’Allée André THIBAULT était inaugurée.

Photographie d'André MIGDAL en 2006

Plaque commémorative André THIBAULT

Ce même jour, 12 Sentinelles de la Mémoire participaient à l’hommage rendu au « Lieutenant Serge MORIN ».


> Commémorations > André THIBAULT

Site conçu par Denis MARTIN
- Toutes reproductions partielles ou totales sont interdites sans l'accord des auteurs -
Textes (c) 2010-2016 Denis MARTIN
Coding Walter.MSX