Logo A.R.M.R.E.L.

Le site de l'ARMREL

> Résistants d'Eure-et-Loir > G > Emmanuel GODET


Emmanuel GODET (1910-1945)


Portrait de Emmanuel GODET

Emmanuel GODET est né à Authon-du-Perche (Orne) le 22 septembre 1910.
Il demeure boulevard de l’Ouest à Châteauneuf en Thymerais.

Marié, père de trois enfants, il est livreur. Le 6 avril 1943, il est arrêté, en pleine nuit, sur dénonciation pour « faits de Résistance » en même temps que Marcel FORGES. Il est emprisonné à Chartres puis Orléans.
Transféré à Compiègne, il est déporté le samedi 8 mai 1943 en milieu de matinée à destination de Sachsenhausen. Le train arrive en gare d’Oranienburg le lundi 10 mai vers deux heures du matin.

Emmanuel GODET reçoit le matricule 66162, il est affecté au Kommando Heinkel. Il disparaît lors du bombardement de l’usine Klinker le 10 avril 1945.

Dans un courrier du 16 juin 1945, Marcel BARRE (Il s’agit très probablement de Marcel Barré « de Chartres » cité dans « Sachso » p.522), natif de Nogent-le-Rotrou, électricien installé à Lannion (Côtes d’Armor), déporté avec Emmanuel GODET, signale que ce dernier a quitté le 8 avril 1945 le kommando Heinkel auquel ils ont été tous deux affectés pendant deux ans.
Marcel BARRE a appris lors des évacuations que GODET avait été tué le 10 avril dans le bombardement des usines Klinker.


Marcel FORGES, également de Châteauneuf en Thymerais, est déporté par le même convoi (Matricule 66041, Block 17, Kommando Bad Saarow, passé par le revier le 30 décembre 1943, mort en déportation).

Plaque commémorative
Les noms d’Emmanuel GODET et de Marcel FORGES figurent sur le Monument aux Morts de Châteauneuf en Thymerais et sur le Monument des Déportés érigé au cimetière de Dreux.


> Résistants d'Eure-et-Loir > G > Emmanuel GODET

Site conçu par Denis MARTIN
- Toutes reproductions partielles ou totales sont interdites sans l'accord des auteurs -
Textes (c) 2010-2016 Denis MARTIN
Coding Walter.MSX