Logo A.R.M.R.E.L.

Le site de l'ARMREL

> Résistants d'Eure-et-Loir > H > Jean-Michel HERAULT


Jean-Michel HERAULT (1923- 1944)


Photographie de Jean-Michel HERAULT


Né à Paris en 1923, Jean-Michel HERAULT, figure locale du scoutisme, est un membre actif de la Résistance. Eddy FLORENTIN en donne cette description : « vingt ans, 1,85 m, bien charpenté, sourire facile, regard franc sous de grosses lunettes, toujours gai, riche d’entrain, causeur agréable et délicat. »

En août 1944, il met en place un service de renseignements et assure lui-même sept liaisons avec les troupes américaines, à pied ou en vélo. Ses informations permettent aux Américains d’arriver de Tourouvre à Dreux et évitent le bombardement de la cité durocasse.

Le 21 août 1944, l’armée américaine cherche à prendre contact avec la ville d’Evreux. Deux messagers sont envoyés depuis Dreux : Pierre MIGUET, étudiant en médecine, et Jean-Michel HERAULT, avec un poste émetteur. Les corps des deux hommes sont retrouvés à l’entrée du village de La Couture-Boussey, portant des traces de coups de bottes et de crosse ainsi que plusieurs blessures par balles.

A l’automne 1944 Témoignage Chrétien publie l’enquête faite par le Capitaine SARRUT de Dreux et le frère Ange BERNARD, directeur du Pensionnat Saint Pierre à Dreux :
« Jean-Michel HERAULT et Pierre MIGUET « Petrus » passèrent par Anet, Ezy sur Eure, Epieds et Garennes où ils déjeunèrent. Un premier barrage à Epieds les obligea à prendre la route d’Ivry la Bataille, par le plateau. Au-dessus de La Couture Boussey, ils s’engagent sur un terrain à découvert. Ils aperçurent sans doute deux sentinelles chargées de barrer la route et décidèrent sans doute de les abattre, ignorant la présence d’un tank et d’un poste de garde dissimulé par le château d’eau. Mme BARRIERE, témoin oculaire, pense que MIGUET a été tué sur le coup et HERAULT blessé puis achevé. Les deux corps ont été mis en bord de route et recouverts à la hâte.
L’instituteur du village prit des photos qui permirent d’identifier les deux hommes. Ils ne portaient pas de papiers d’identité mais on retrouva dans leurs vêtements des listes de résistants que les Allemands n’avaient pas découvertes.
 »

Le 30 août 1944, à Dreux, dans la cour de l’Ecole Pratique, une prise d’armes rend hommage au Lieutenant MARTINET, tombé à Paris, à l’Aspirant HERAULT et au Sergent MIGUET, en présence de Roland FARJON et du Lieutenant HAMELIN à la tête d’un fort contingent FFI.
Les obsèques de Jean-Michel HERAULT ont lieu à Tréon le 9 novembre 1944. C’est là qu’il repose sous une dalle ornée de la croix potencée.


Cimetière de Tréon (Eure-et-Loir)
Cimetière de Tréon (Eure-et-Loir)


Monument aux Morts de Tréon (Eure-et-Loir)
Monument aux Morts de Tréon (Eure-et-Loir)


Plaque fictive créée par ARMREL
Plaque fictive créée par ARMREL


Plaque de rue à Dreux Plaque de rue à Tréon
Les rues « Jean-Michel HERAULT » à Dreux et à Tréon (Eure-et-Loir)

Plaque fictive créée par ARMREL
La rue « Jean-Michel HERAULT » à La Couture-Boussey (Eure)


A Dreux (depuis 1967), à Tréon, à La Couture-Boussey, des rues portent le nom de Jean-Michel HERAULT.


Monument de Dreux Plaque commémorative

Le nom de Jean-Michel HERAULT figure maintenant sur le monument érigé à Dreux, Place des Fusillés, il est également porté sur une plaque de l’Eglise Saint-Thomas d’Aquin à Paris.

L’Institut BOSSUET (Paris 6e) décerne chaque année un Prix Jean-Michel HERAULT, en l’honneur de son ancien pensionnaire.

Jean-Michel HERAULT est titulaire de la Légion d’Honneur et de la Croix de Guerre.


> Résistants d'Eure-et-Loir > H > Jean-Michel HERAULT

Site conçu par Denis MARTIN
- Toutes reproductions partielles ou totales sont interdites sans l'accord des auteurs -
Textes (c) 2010-2016 Denis MARTIN
Coding Walter.MSX